Merleau-Ponty - Biographie

Publié le par Bégnana

Maurice Merleau-Ponty est né à Rochefort-sur-Mer (Charentes maritimes, 17) le 14 mars 1908.

Après des études secondaires au Lycée Louis-le-Grand, il entre à l’École normale supérieure en 1926. Il obtient l’agrégation de philosophie en 1930. Il fait son service militaire jusqu’en 1931. Il enseigne alors au lycée de Beauvais durant deux années scolaires (1931-1933). En 1933-1934, il est boursier du Centre national de la Recherche scientifique (C.N.R.S.). Puis, il retourne enseigner en lycée, à Chartres (1934-1935). Il devint ensuite agrégé répétiteur à l’École normale supérieure jusqu’en 1939. Mobilisé, il est bientôt libre et enseigne à Paris au lycée Carnot jusqu’en 1944. Puis, il devient professeur de première supérieure au lycée Condorcet en 1944-1945. Il est reçu docteur ès lettres pour deux ouvrages, La Structure du comportement (1942) et la Phénoménologie de la Perception (1945). Cette même année, il participe au côté de Jean-Paul Sartre, son ancien condisciple de l’École normale supérieure, et de Simone de Beauvoir (1908-1986), à la fondation de la revue Les Temps modernes. Il publie Humanisme et terreur. Essais sur le problème communiste (1947). Il commence une carrière universitaire : maître de conférence puis professeur à l’université de Lyon jusqu’en 1948, chargé de conférences à l’École normale supérieure de 1946 à 1949, maître de conférences puis professeur sans chaire à la Sorbonne de 1949 jusqu’en 1951. Il est élu au Collège de France en 1952. Il quitte la rédaction de la revue Les Temps modernes pour des divergences politiques avec Sartre relatives aux pays « communistes ». Sa leçon inaugurale au Collège de France, Éloge de la philosophie, prononcée le 15 janvier 1953, est publiée la même année. Il publie Les aventures de la dialectique en 1955. Signes, un recueil d’articles, paraît en 1960. Il rédige durant l’été son dernier ouvrage, L’œil et l’esprit, qui paraît en janvier 1961.

Il meurt à l’âge de 53 ans le 3 mai 1961 à Paris.

En 1964, Le visible et l’invisible sur lequel il travaillait juste avant sa mort est édité.

En 1966 paraît Sens et non-sens, un recueil d’articles.

En 1968 sont publiés les Résumés de cours. Collège de France, 1952-1960.

En 1969, paraît La prose du monde.

En 1985, Éloge de la philosophie est à nouveau publiée suivie d’essais.

En 1995, paraît La nature. Notes de cours du Collège de France,

En 1996 sont publiées des Notes de cours. 1959-1961.

En 2000, paraît Parcours deux. 1951-1961.

En 2001, d’autres cours paraissent : Psychologie et pédagogie de l’enfant. Cours de Sorbonne 1949-1952.

En 2003 ce sont L’institution/La passivité. Notes de cours au Collège de France (1954-1955).

 

Voir entre autres :

http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/ins_dis/maurice_merleauponty.htm

 

Publié dans Auteurs

Commenter cet article