Fiche : Communication et fonctions du langage selon Jakobson

Publié le par Bégnana

Toute communication suppose les six éléments suivants sans lesquels elle n’est pas possible :

 

                                                   Contexte (ou « référent »)

Destinateur………...................…Message (ou acte de parole)…………Destinataire

                                                   Contact (physiologique)

                                                   Code (ou langue)

 

D’où les six fonctions du langage suivantes :

 

                                                         Référentielle

Emotive                                             Poétique                                            Conative

                                                         Phatique

                                                         Métalinguistique

 

1° La fonction émotive (ou expressive) : elle est centrée sur le sujet de l’énonciation qui exprime ses sentiments.

Exemples : utilisation d’interjections

 

2° La fonction référentielle (ou cognitive ou dénotative) : l’essentiel de l’information vise un état de choses.

Exemples : utilisation scientifique de la langue, phrases déclaratives (mode indicatif).

 

3° La fonction conative : le message ne peut être soumis à une épreuve de vérité (modes impératif, vocatif).

Exemples : « Buvez ! » ou encore une prière.

 

4° La fonction phatique : le message ne vise qu’à établir ou prolonger ou interrompre la communication.

Exemple : ce dialogue entre deux jeunes gens. « Eh bien ! » dit le jeune homme. « Eh bien ! » dit-elle. « Eh bien, nous y voilà. » dit-il. « Nous y voilà, n’est-ce pas. » dit-elle. « Je crois bien que nous y sommes. » dit-il. « Hop ! Nous y voilà. » « Eh bien ! » dit-elle. « Eh bien ! » dit-il « eh bien. ».

Autre exemple : Garcin, il entre et regarde autour de lui : « Alors voilà. » Le Garçon : « Voilà » Garcin : « C’est comme ça… » Le Garçon : « C’est comme ça. » Jean-Paul Sartre, Huis clos (1944), scène première.

 

5° La fonction métalinguistique : découverte par la logique moderne pour résoudre les paradoxes sémantiques comme celui du menteur, le langage courant en fait usage.

Exemples : « Que voulez-vous dire ? » ; « Le langage est un instrument de communication. »

 

6° La fonction poétique : l’accent est mis sur le message, elle vise à mettre en évidence les signes eux-mêmes.

Exemples : « I like Ike » ; « Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? » (Racine, 1639 – 1699, Andromaque, acte V, scène dernière) ; « C.R.S. S.S. ».

 

Cf. Roman Jakobson (1896-1982), linguiste américain d’origine russe, Essais de linguistique générale, I, p.213-220.

Publié dans Fiches

Commenter cet article